1888
1905
1909 - 1912
© l'Institut de l'Hstoire d'Art "George Oprescu"
© l'Institut de l'Hstoire d'Art "George Oprescu"
(8 mars) naissance de Corneliu Virgiliu Medrea dans un petit village de la Région Alba de Jos.
Il fait les études primaires et il suit le lycée à Alba-Iulia.
Il s'inscrit à l'Ecole des arts et des métiers à Zlatna.
Il étudie à l'Ecole supérieure d'arts décoratifs de Budapest où il a comme professeurs les sculpteurs tels J. Matray, G. Maroti et A. Ligety.
Il travaille dans l'atélier du sculpteur I. Zala à qui on avait confié la réalisation du Monument du Millénium dédié à la commémoration de 1000 ans depuis l'établissement des Hongrois en Panonie.

Voyage d'études en Autriche et en Allemagne (Vienne, Dresde, Leipzig, Munich).
Du temps de ses études à Budapest il n'est resté qu'une seule photo de sculpture, probablement celle presentée comme travail de fin d'études à l'Académie d'arts décoratifs, ouvrage qui témoigne de ses préocupations artistiques de cette époque. La sculpture représente une tête colossale, une figure féminine qui domine – impasible et indifférente – la multitude emmêlée de corps d'hommes visible dans la partie inférieure de la composition.

Le thème de la féminité dans son hypostase maléfique est caractéristique pour l'art des années 1900 et il est connu sous le nom de Sezession en Autriche, Jugendstil en Allemagne et d'Art Nouveau en France ; cet art s'est repandu (par la suite) dans toute l'Europe. Les débuts de Cornel Medrea se situent sous l'aire d'influence de l'art de Sezession.
© texte Ioana Vlasiu
© photo l'Institut de l'Hstoire d'Art "George Oprescu", Editions Meridiane
Menu
1
2 3 4 5 6 7